lundi 8 juin 2020

Une méthode efficace pour apprendre l'anglais

Une méthode efficace d'apprentissage d'une langue étrangère nécessite les 3 étapes suivantes :



The input 


Tout d'abord, il est nécessaire de se plonger dans un bain d'anglais au quotidien. 
The input est donc tout ce qu'on va faire entrer dans notre cerveau par différents moyens : vidéos (films, reportages, information TV...), audio (podcasts, radio...) , chansons, conversations avec des native speakers... 
On se met dans la situation d'un enfant qui naît dans un pays anglophone, et qui entend des sons, écoute, observe... avant de pouvoir parler lui-même sa langue maternelle.


The study


Ensuite, il est aussi nécessaire d'étudier la langue anglaise - étude de la grammaire utile, acquisition de vocabulaire, définitions, prononciation, analyse, comparaison, ...

En effet, vivre dans un pays anglophone n'est pas toujours suffisant pour en maîtriser la langue. On peut parler un anglais courant (c'est-à-dire être fluide (fluent), se faire comprendre et comprendre tout) mais en faisant beaucoup de fautes. On peut même avoir acquis un vocabulaire riche mais être incapable de conjuguer correctement les verbes. 

Comment est-ce possible ? Par un manque d'observation (j'ai remarqué que les gens qui ont l'oreille musicale captent mieux la langue étrangère et arrivent mieux à en reproduire les sons; les gens analytiques ont plus de facilité également), mais aussi par un manque d'étude de la langue

Entre parenthèse, les anglophones sont par nature très polis et si vous ne leur demandez pas de vous corriger, ils n'en prendront pas l'initiative. Ils trouveront même vos fautes mignonnes et se retiendront de vous reprendre. 

Donc, en prenant le temps d'analyser et d'étudier la langue régulièrement, vous vous mettrez à observer davantage les locuteurs natifs (vous prêterez attention aux tournures de phrases, aux expressions, à la conjugaison...) et vous en viendrez (avec le temps) à remarquer vos propres fautes et à vous corriger vous-même. Et je dirai même plus, vous remarquerez les fautes (souvent de grammaire) des locuteurs natifs eux-mêmes ! Et vous leur poserez la question : "Pourquoi tu as dit ça comme ça ? On ne doit pas dire plutôt ça ?" Et là ils vous regarderont avec des yeux tout ronds et vous demanderont comment vous avez appris ça ! Et vous jubilerez :) 
Vous réaliserez que les anglophones ne savent pas souvent expliquer les règles de leur propre langue tout simplement parce qu’à l'école ils n'étudient pas forcément la grammaire de la langue anglaise - comme nous le faisons en France par exemple.

C'est d'ailleurs pour cette raison qu'un bon prof. de langue n'est pas nécessairement un natif (native speaker) mais quelqu'un qui est lui-même passé par les mêmes étapes que vous, et qui a appris le pourquoi du comment, les règles etc. Bien entendu, un enseignant dont la langue maternelle est la langue enseignée a l'avantage d'avoir une prononciation authentique et parfaite, mais si la pédagogie ne suit pas, alors les inconvénients l'emportent sur les avantages. 

Car pour parler un anglais courant, il n'y a nul besoin de maîtriser parfaitement un accent en particulier. D'autant plus qu'il y a autant d'accents anglais que de régions d'Angleterre, et que de pays anglophones !
Il suffit d'avoir un peu voyagé dans le monde pour réaliser que les étrangers adorent l'accent français, et là vous vous dites : C'était bien la peine ! :)


The output


Enfin, il est plus que nécessaire de pratiquer la langue - avec un(e) professeur(e), + avec un locuteur natif qui habite près de chez vous (idéalement avec plusieurs qui ont des accents différents), en travaillant avec des applications d'anglais, en répétant à haute voix, simultanément et mot pour mot une lecture ou un dialogue de film; On appelle cette technique le "shadowing", en vous enregistrant, en trouvant un(e) correspondant(e), en voyageant en pays anglophone (sans français autour si possible)... 

Tout ce que vous avez fait entrer dans votre cerveau avec les deux étapes précédentes (The input, the study) doit en sortir pour mieux s'y fixer définitivement. 

J'ai connu des éternels étudiants de la langue anglaise (vous savez ? ceux qui cherchent chaque mot dans le dictionnaire, qui ont des répertoires remplis de vocabulaire... :) et qui finalement ne pratiquent JAMAIS l'anglais avec personne. Ils aiment s'inscrire à des cours du soir, sortent leur science :), etc. mais malheureusement ils ne parleront jamais vraiment anglais tant qu'ils ne se jetteront pas à l'eau en utilisant tout leur savoir en PARLANT la langue, en la PRA-TI-QUANT.

"Practice makes perfect", n'est-ce pas ?

En résumé...


Ces 3 étapes sont essentielles pour arriver à un résultat : parler anglais (ou toute autre langue) couramment. Elles peuvent se faire simultanément; ou pas selon le temps dont vous disposez. 
Quand vous n'avez pas beaucoup de temps, vous pouvez au moins écouter de l'anglais chaque jour (en voiture, dans la salle de bain...) = Input ; quand vous avez un peu plus du temps devant vous, soit vous étudiez la langue (Study) soit vous parlez avec un anglais ou un américain, ou vous vous enregistrez etc. (Output).


Tous les cours d'anglais en ligne proposés par le Mini Club Anglais, y compris les cours d'anglais pour les enfants, tiennent compte de ces 3 étapes indispensables à l'apprentissage de l'anglais. L'Output consistera par exemple à faire des petits enregistrements audio / vidéo de votre enfant ou élève entrain de répondre à une consigne simple en anglais - comme par exemple répondre à la question : Do you have a pet?
Voir la vidéo de mes élèves : Do you have a pet? 

Pour en savoir + sur les cours d'anglais en ligne pour enfants et pour les classes, consultez cette Page Cours d'anglais à distance